Chaque semaine, Assas Legal Innovation vous plonge dans l’actualité de l’innovation en droit, en recensant les derniers articles publiés et en les classant par thème.

GENERAL 
BLOCKCHAIN – FINTECH – CRYPTOMONNAIES 
DONNÉES PERSONNELLES & CYBERSÉCURITÉ
  • Amazon laisse filer des noms et e-mails avant le Black Friday : En Europe et aux Etats-Unis, certains clients d’Amazon ont été informés par le site de commerce électronique que leurs noms et adresses emails avaient été dévoilées à cause d’une erreur technique. Le problème a été résolu par la plateforme mais Amazon ne précise toutefois pas combien d’utilisateurs de ses services sont concernés ni l’étendue des informations qu’il a ainsi exposées.
  • Firefox se dote d’un système de notification signalant un vol de données: Le système d’alerte ajouté par Mozilla à son navigateur permet aux utilisateurs de savoir si des données personnelles ont été piratées lors de la visite d’un site. Si des pirates parviennent à voler l’adresse email et les identifiants de l’utilisateur lors de la visite d’un site compromis, Firefox lui envoie directement une notification. Testé durant l’été, ce service gratuit baptisé Firefox Monitor a été lancé en septembre. Il est accessible à tous.
  • RGPD : Plus de 1 000 notifications de violation reçues : Bien décidée à surveiller de près sa mise en œuvre, la CNIL vient de publier un premier bilan, 6 mois après son entrée en vigueur. Parmi les principaux chiffres à retenir, 1 000 notifications de violation de données ont été reçues par la commission, soit environ 7 par jour depuis le 25 mai dernier
  • Espagne : les partis politiques pourront désormais exploiter les données personnelles : avec l’application de cette nouvelle loi, les partis politiques du pays seront autorisés à « utiliser des données personnelles obtenues sur des pages Web et d’autres sources accessibles publiquement pour réaliser des activités politiques en période (de campagne) électorale ». Ce qui a suscité l’indignation de plusieurs associations, malgré la possibilité laissée aux utilisateurs d’exercer un droit d’opposition.
  • Google ferme son réseau social Google+ après une faille ayant exposé des données personnelles pendant trois ans : L’annonce de cette fermeture fait suite à un article du Wall Street Journal qui révèle que Google+ a possédé entre 2015 et mars 2018 une vulnérabilité qui exposait les données personnelles de ses utilisateurs. 
INTELLIGENCE ARTIFICIELLE 
DIGITAL CONTRACTS 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.