Chaque semaine, Assas Legal Innovation vous plonge dans l’actualité de l’innovation en droit, en recensant les derniers articles publiés et en les classant par thème. 

Général
  • « Sodar » : l’application Android qui permet de respecter la distanciation physique
    • Face à la crise du Covid-19, de nombreux pays préconisent la distanciation physique d’environ un mètre entre les personnes. Afin de rendre la réalisation de ces mesures barrières plus simple Google a lancé l’application « Sodar », une application qui s’appuie sur la réalité augmentée pour tracer un cercle virtuel de deux mètres autour de l’utilisateur.
  • La reconnaissance vocale, un nouveau moyen de paiement ?
    • En pleine expérimentation à l’heure actuelle, Google a développé un système de reconnaissance si perfectionné qu’il sera bientôt possible pour les utilisateurs de l’enceinte connectée Google Home de payer par la voix.  Si « Voice Match » n’est encore qu’au stade de l’expérimentation son lancement ne saurait tarder, reste à connaitre les modalités d’utilisation quant au montant maximum et le nombre d’utilisation possible par jour.
  • « Rekognition » : le logiciel de reconnaissance faciale d’Amazon interdit d’utilisation à la police américaine
    • Suite aux dernières manifestations contre le racisme aux Etats-Unis, Amazon a officiellement interdit l’utilisation de son logiciel « Rekognition » pendant un an à la police américaine. En effet, des organisations de lutte contre les discriminations mettent en avant depuis de nombreuses années l’utilisation abusive de cet outil de surveillance envers la communauté afro-américaine donnant lieu à un véritable profilage racial. Face à un tel danger, le Congrès est sommé de prendre des mesures pour encadrer l’emploi des logiciels d’identification faciale par la police. 
Données personnelles & Cybersécurité
  • Données personnelles, les plaintes auprès de la CNIL en hausse
    •  Les plaintes auprès de la CNIL sont en hausse. En effet, cette hausse est due aux plaintes relatives aux données personnelles, principalement grâce au RGPD. La majorité de ces plaintes porte sur la publication de données personnelles sur internet. D’autres par ailleurs sont relatives à la surveillance des employés sur leur temps de travail.
  • Coronavirus: de fausses applis de traçage cherchent à voler des données personnelles
    • Les chercheurs de la firme californienne Anomali ont découvert des applications téléchargeant illégalement les données de leurs utilisateurs. Celles-ci ne sont pas proposées par les distributeurs de service classiques mais sont téléchargées via des liens internet ou encouragés par d’autres applications.
  • Ethyca lève 13,5 millions de dollars pour automatiser la gestion des données personnelles
    • Par cette levée de fonds, la start-up américaine souhaite anticiper l’entrée en vigueur du RGPD américain. En effet, la start-up a automatisé la data-mapping, permettant alors de mettre en place des autorisations dans les endroits où les informations des utilisateurs sont collectées.
Blockchain
  • Pétrole et Blockchain : cost killer en perspective
    • Le secteur pétrolier, en particulier Aramco, investit dans la blockchain et voit son investissement porteur puisque les économies en termes de coût se chiffrent à plusieurs millions de dollars concernant la gestion de l’eau. Des perspectives prometteuses pour la blockchain.
  • La cryptomonnaie de Facebook avance doucement mais sûrement
    • Facebook maintient son projet de cryptomonnaie malgré les entraves de l’administration qui a d’ailleurs fait plier Facebook sur son projet de monnaie étalonnée sur le dollar notamment. Aujourd’hui, Libra se concentre comme moyen de paiement pour son réseau social, amené à devenir une future place de marché fort de 2 milliards d’utilisateurs.
  • Les acteurs de la blockchain en France
    • La France investit sérieusement dans la blockchain, faisant dire au ministre de l’Économie que la France sera un des acteurs mondiaux de la blockchain. Mais ce sont bien des acteurs qui sont à l’initiative, ce que relate Forbes !
Intelligence Artificielle
Digital Contracts
  • Comment la société de gestion de contrats ICERTIS qui utilise l’intelligence artificielle s’avère très utile pour les entreprises ? 
    • Icertis exploite des technologies telles que l’IA, le cloud et la blockchain pour faciliter les processus et optimiser les opérations de façon à faire face à la crise.  La plateforme est utilisée par des sociétés comme Airbus, ou encore Microsoft, elle gère 6,5 millions de contrats dans plus de 40 langues et dans plus de 90 pays. Monish Darda, CTO et co-fondateur d’Icertis partage dans cet article des informations sur le rôle de la technologie dans le secteur juridique et les avantages du logiciel, en ce notamment pendant la crise de COVID-19.
  • La signature électronique rebat les cartes du secteur bancaire
    • La signature électronique est un réel atout pour les banques car elle s’avère être un outil efficace lors de l’ouverture d’un compte en ligne. Cet article met en lumière la façon dont la signature électronique participe à la performance des banques. Si elle représente un aboutissement du parcours de contractualisation, cette dernière présente également de nombreux avantages dans le secteur :  gain de temps, dématérialisation, meilleure traçabilité, meilleure expérience client, diminution des frais… La signature électronique permet de souscrire de manière sécurisée aux divers produits et services bancaires. Ainsi, plus l’opération réalisée est importante plus le niveau de sécurité est renforcé. Enfin, la signature électronique dispose légalement de la même valeur probante que la signature manuscrite. C’est donc un bel avenir qui se dessine pour la signature électronique dans le secteur bancaire.
  • Les actions de la société de signature électronique DocuSign sont en hausse !
    • Les actions de la société ont grimpé en flèche cette année et ce, notamment grâce au télétravail. Dan Springer, PDG de la société, a déclaré que le passage généralisé au travail à domicile s’est avéré être un véritable coup de pouce pour son entreprise. Pour le trimestre, la société a affiché un chiffre d’affaires de 297 millions de dollars, en hausse de 39% par rapport à il y a un an. La société comptait 661 000 clients à la fin du trimestre, en hausse de 30% par rapport à il y a un an. Pour le deuxième trimestre à venir, DocuSign prévoit un chiffre d’affaires de 316 millions à 320 millions de dollars. Pour l’année entière, la société enregistre désormais des revenus de 1,313 milliard à 1,317 milliard de dollars. Dan Springer a déclaré que la pandémie avait certainement eu pour effet d’accélérer l’adoption des signatures numériques par les entreprises qui avaient prévu de le faire mais pas aussi tôt.
  • La signature électronique, un indispensable : bien comprendre les fonctionnalités de sécurité
    • En apparence, le passage de la signature écrite traditionnelle à la signature électronique semble avoir rendu plus facile que jamais la falsification d’une signature. Il est donc utile de développer une compréhension des mesures de sécurité nécessaires pour défendre votre entreprise et vos clients. Ainsi, il vous faudra comprendre la différence entre signature numérique et signature électronique mais aussi connaitre les différents types de signatures à savoir les signatures certifiées, les signatures d’approbation et les signatures invisibles. Il existe également des niveaux spécifiques de sécurité numérique, classés du moins au plus sécurisé. Vous devrez aussi vous assurer que le fournisseur en question utilise une infrastructure cloud avec un cryptage des données solide. Enfin, il s’agit de vous assurer que vos signatures électroniques restent conformes aux divers contrôles réglementaires.
Legal Design
  • Non, le design thinking ce n’est pas de la magie !
    • Coup de gueule de Dalila Madine, fondatrice de la French Future Academy, dans Forbes. Elle s’élève contre les mentalités rencontrées dans les entreprises françaises, les cabinets d’avocats et les directions juridiques ne faisant pas exception, résistant à l’innovation et notamment à l’implémentation de méthodes design thinking pour améliorer l’expérience utilisateur des clients.
  • Inside Avocats, au cœur de la digitalisation des entreprises
    • Brève de la journaliste Marine Calvo dans Décideurs Magazine sur ce cabinet d’avocats spécialisé dans l’accompagnement des entreprises et de leurs directions juridiques vers l’adoption des derniers outils numériques qui révolutionnent la profession juridique, notamment en matière de données personnelles et de legal design.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.